Croissance et innovation – 1996-2005

L’entreprise étend ses activités vers de nouveaux produits dans le monde de l’édition de magazines et de journaux tout en poursuivant son essor dans le domaine de l’imprimerie. Transcontinental a le vent dans les voiles et atteint le milliard de dollars de chiffre d’affaires. Elle se taille une place de choix en Amérique du Nord par son offre novatrice d’impartition d’impression de journaux.

Les usines qui font toujours partie de notre réseau d’impression et d’emballage sont spécifiées dans le texte. (En date du 4 janvier 2018).

1996
  • Transcontinental acquiert Publications Dumont de Cogeco, ce qui ajoute 32 journaux locaux et régionaux publiés en Ontario et au Québec à son portefeuille. 
  • L'entreprise acquiert aussi 50 % de CEDROM-SNi, une firme montréalaise spécialisée en diffusion électronique d'information.
Cedrom-Sni 1996
1997
  • Transcontinental augmente sa capacité et sa diversité d'impression de livres en acquérant Imprimerie Gagné, située à Louiseville, au Québec, et Best Book, de Peterborough, en Ontario. 
  • Transcontinental Interglobe, de Beauceville, en pleine expansion, emménage dans un nouvel édifice ultramoderne de 154 000 pieds carrés. Aujourd'hui, la superficie de cette usine est de 280 000 pieds carrés.
Interglobe 1997
1998
  • Transcontinental franchit le cap du milliard de dollars de revenus.
  • Après les États-Unis, Transcontinental franchit les frontières du Mexique en acquérant l’imprimerie Refosa, l'un des plus importants imprimeurs commerciaux de ce pays. Une nouvelle usine ultramoderne d'impression de circulaires est aussi construite à Toluca.
  • L'entreprise poursuit ses acquisitions au nord de la frontière, notamment dans le domaine de l'impression au Québec : Imprimerie Interweb (aujourd’hui Transcontinental Interweb), Prescom et Impressions des Associés; en Ontario : Interweb Ontario (aujourd’hui Transcontinental Vaughan), et Bayweb; au Manitoba : LGM Graphics (aujourd’hui Transcontinental LGM — Coronet) et Spot Graphics. 
  • Le secteur de l'édition allonge sa liste de publications avec l’acquisition de plusieurs titres dont, entre autres, Hockey Business News
  • Transcontinental adopte une nouvelle signature d'entreprise.
 firma 1998
1999
  • Les activités de Transcontinental dans l'industrie de l'édition s'accroissent grâce à des acquisitions telles que Investment Executive, ainsi que de sept titres de Plesman Communications, dont Computing Canada et Direction informatique. Cette année marque également le lancement du magazine Finance et Investissement.
  • Transcontinental s'engage dans le développement de sites web pour y porter le contenu de ses magazines et journaux, et donne le coup d'envoi à Publisac.ca. 
  • Du côté de l’impression, on imprime maintenant The Globe and Mail dans les provinces de l'Atlantique grâce à l'acquisition de Web Atlantic (aujourd'hui Transcontinental Halifax). 
  • Les activités de marketing direct démarrent aux États-Unis avec l'acquisition de Spectra Graphics et Newtown à Philadelphie.
Finance Investissement 1999
2000
  • Transcontinental effectue la transaction la plus importante de son histoire à ce jour en acquérant la division d'édition de magazines de Télémédia. Onze grands titres viennent enrichir le portefeuille de l'entreprise, dont Canadian Living, TV Guide, Coup de Pouce et Elle Québec. L'acquisition entraîne la création de Médias Transcontinental.
  • Transcontinental acquiert Ergonet, une firme de commerce électronique de Montréal, et Infinet Communications, une firme de marketing interactif de Toronto. 
  • L’entreprise réorganise ses activités en trois secteurs d'exploitation : l'impression, les médias et le marketing interactif.
Telemedia 2000
2001
  • La Société consolide sa position de premier éditeur de journaux locaux et régionaux au Québec et accède au second rang au Canada en acquérant des hebdomadaires du Groupe Unimédia et la plupart des journaux hebdomadaires de Gesca ltée. Son portefeuille s'enrichit de 18 journaux et de six périodiques. 
  • Certains lancements notables marquent l'année, dont ceux du magazine Elle Canada, du quotidien Métro de Montréal (en partenariat avec Métro International S.A. et Gesca ltée) et du portail francophone d'information financière et économique lesaffaires.com.
  • Acquisition de l’Imprimerie La Renaissance, à Québec.
La una Journal Metro 2001
2002
  • De nombreuses transactions permettent aux trois secteurs de prendre de l'expansion.
  • En impression :
    • Acquisition de trois imprimeries de Gesca ltée, spécialisées dans l'impression de journaux et situées à Québec (aujourd’hui Transcontinental de la Capitale), Gatineau (aujourd’hui Transcontinental Qualimax) et Trois-Rivières, dans la province de Québec.
    • Acquisition des imprimeries du groupe O’Keefe à Montréal (aujourd’hui Transcontinental O’Keefe Montréal) et à Toronto. 
    • Acquisition de l'imprimerie Coronet/Fahlke Printers Ltd. (aujourd’hui Transcontinental LGM — Coronet) située à Winnipeg, au Manitoba.
    • Acquisition de Editorial Offset située à Mexico.
  • En édition :
    • Acquisition de 12 journaux locaux et régionaux de CanWest Global Communications Corp. dans les provinces de l'Atlantique et en Saskatchewan, dont dix quotidiens, ainsi que 32 publications connexes.
    • Acquisition du Ottawa Business Journal
    • Acquisition des publications des Éditions Versicolores et de Spécialités Terre à Terre, dont le magazine Fleurs, Plantes et Jardins.
  • En marketing interactif :
    • Acquisition de Tener Solutions Group, une entreprise spécialisée dans l'analyse et la gestion de bases de données.
  • La Société figure pour une première fois dans le palmarès des 50 entreprises citoyennes canadiennes de l'année, selon la société médiatique canadienne indépendante Corporate Knights.
Qualimax 2002
2003
  • Transcontinental franchit un grand pas en marketing direct aux États-Unis avec l'acquisition de CC3, une société disposant d'un réseau de huit installations en Pennsylvanie, en Californie et au Texas, représentant la plus importante transaction pour ce qui est des revenus d'une entreprise acquise.
  • L'entreprise inaugure Transcontinental Métropolitain, une nouvelle usine à Montréal, consacrée principalement à l'impression du quotidien La Presse et de ses produits connexes, avec un contrat d’une durée de 15 ans. 
  • Inauguration de Transcontinental Prince Edward Island, qui fait toujours partie de notre réseau aujourd’hui, à l'Île-du-Prince-Édouard. 
  • Acquisition du quotidien The Amherst Daily News, des hebdomadaires The Citizen et Sackville Tribune-Post ainsi que des publications connexes de Cumberland Publishing Ltd., en Nouvelle-Écosse, et de Sackville Tribune-Post Ltd., au Nouveau-Brunswick.
RJ 2003
2004
  • Transcontinental devient le principal éditeur et imprimeur de l'est du Canada avec l’acquisition de l'entreprise d'édition et d'impression Optipress inc. située dans les provinces de l'Atlantique. Cette transaction comprend l'ajout de 25 journaux hebdomadaires et bihebdomadaires, de neuf ateliers d'impression et d'un réseau de centres de reproduction numérique.
  • Transcontinental acquiert l'entreprise canadienne Avid Media inc., éditeur de titres respectés comme Canadian Gardening, Outdoor Canada, Canadian Home Workshop et Canadian Home & Country. De plus, le secteur des médias lance le magazine Mon Chalet.
Optipress 2004
2005
  • Transcontinental double sa capacité de production en marketing direct aux États-Unis en faisant l'acquisition de JDM inc.
  • Transcontinental devient la première entreprise canadienne à imprimer The New York Times en obtenant un contrat de 10 ans pour l'Ontario et le nord de l'État de New York. 
  • Transcontinental est choisie par les Éditions Gallimard pour l'impression de Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé.
JDM 2005