Communiqués de presse

Transcontinental inc. annonce ses résultats du premier trimestre de l'exercice financier 2021

Faits saillants 

  • Croissance interne des ventes importante et hausse de la profitabilité dans le secteur de l'emballage, et contrôle des coûts rigoureux dans le secteur de l'impression.
  • Revenus de 622,7 millions $ pour le trimestre clos le 24 janvier 2021; résultat opérationnel de 47,2 millions $; et résultat net attribuable aux actionnaires de la Société de 27,7 millions $ (0,32 $ par action).
  • Résultat opérationnel avant amortissement ajusté(1) de 105,7 millions $ pour le trimestre clos le 24 janvier 2021; résultat opérationnel ajusté(1) de 68,6 millions $; et résultat net attribuable aux actionnaires de la Société ajusté(1) de 43,8 millions $ (0,50 $ par action).
  • Solide situation financière avec 182,0 millions $ de liquidités et accès à 428,5 millions $ de facilités de crédit inutilisées pour un total de 610,5 millions $ de liquidités disponibles.
  • Amélioration du ratio d'endettement net(1) à 1,8x à la suite de la diminution de l'endettement net de 45,9 millions $ au cours du premier trimestre.
  • Révision favorable de la cote de crédit de l'entreprise de la part de l'agence de notation Standard & Poor's, passant de BBB- / perspectives négatives à BBB- / perspectives stables.
  • Nommée au classement de 2021 des 100 sociétés les plus durables au monde de Corporate Knights et parmi les 50 entreprises avec le plus faible risque ESG selon la firme Sustainalytics.

(1)Veuillez consulter la section « Données financières non conformes aux IFRS » dans le présent communiqué de presse pour les définitions de ces mesures. 
 

Montréal, le 25 février 2021 - Transcontinental inc. (TSX : TCL.A TCL.B) annonce ses résultats du premier trimestre de l'exercice 2021 clos le 24 janvier 2021.

« Je suis très satisfait de notre performance du premier trimestre, qui s'avère de bon augure pour l’exercice financier 2021, a déclaré François Olivier, président et chef de la direction de TC Transcontinental. Ces résultats témoignent, encore une fois, de la pertinence de notre stratégie, de la résilience de notre modèle d’affaires, de notre excellence opérationnelle ainsi que d’une gestion responsable de l’ensemble de nos activités. 

« Notre secteur de l’emballage, moteur principal de notre croissance, a enregistré au cours du trimestre une croissance interne des ventes au-delà de nos attentes. Celle-ci s’explique par la demande de nos clients qui demeure soutenue, des revenus provenant de contrats signés et l’introduction de nouveaux produits sur le marché au cours des trimestres précédents. De plus, les gains d'efficacité ont contribué à améliorer la profitabilité du secteur par rapport à l’an dernier. Afin d’alimenter notre croissance interne des ventes, nous poursuivons nos investissements en recherche et développement, principalement dans des emballages durables qui contribuent à l’économie circulaire du plastique. Nous sommes d'ailleurs fiers que notre emballage compostable pour les capsules de café de Maxwell House Canada ait été récemment reconnu par la Packaging Association of Canada.

« Notre secteur de l’impression a continué de démontrer sa résilience alors que les activités de plusieurs de nos clients continuent d’être touchées par la pandémie. Nos mesures de réduction de coûts nous ont permis de continuer de dégager une solide marge opérationnelle ainsi que d’importants flux de trésorerie.  Tout en demeurant prudents quant à l'évolution de la COVID-19 ainsi que des restrictions mises en place afin de contrôler sa propagation, nous croyons être en mesure d’augmenter graduellement les volumes d’impression au cours des prochains trimestres. Enfin, notre secteur des médias a continué d'obtenir d’excellents résultats.

« En conclusion, notre performance du premier trimestre ainsi que notre solide position financière nous donnent l’élan et la capacité de poursuivre avec confiance notre stratégie d'investissement axée sur la croissance interne des ventes ainsi que sur des acquisitions stratégiques et ciblées. » 

Faits saillants financiers 

Faits saillants financiers T1 2021

Résultats du premier trimestre de l'exercice 2021

Les revenus ont diminué de 83,1 millions $, soit de 11,8 %, passant de 705,8 millions au premier trimestre de 2020 à 622,7 millions pour la même période en 2021. Cette diminution est particulièrement attribuable à une baisse de volume dans le secteur de l'impression en raison de l'incidence de la pandémie de la COVID-19 ainsi qu'à la disposition des activités d'emballage papier, vendues vers la fin du premier trimestre de l'année dernière. Cette baisse a été partiellement contrebalancée par la forte croissance interne des revenus dans le secteur de l'emballage et par les revenus générés par l'acquisition d'Artisan Complete Limited dans le secteur de l'impression. 

Le résultat opérationnel a augmenté de 6,4 millions $, soit de 15,7 %, passant de 40,8 millions au premier trimestre de 2020 à 47,2 millions au premier trimestre de 2021. L’augmentation du résultat opérationnel s'explique par la croissance interne au sein du secteur d’emballage. De plus, dans le secteur de l'impression, des initiatives pour optimiser l’efficacité opérationnelle et la Subvention salariale d’urgence du Canada ont permis de contrebalancer majoritairement la réduction du volume.

Le résultat opérationnel ajusté a baissé de 3,5 millions $, soit de 4,9 %, passant de 72,1 millions au premier trimestre de 2020 à 68,6 millions au premier trimestre de 2021. La baisse s'explique principalement par une diminution du résultat opérationnel ajusté dans le secteur de l'impression, partiellement contrebalancée par une hausse du résultat opérationnel ajusté dans le secteur de l'emballage.

Dans le secteur de l'emballage, le résultat opérationnel ajusté a augmenté de 3,1 millions $, soit de 11,2 %, passant de 27,6 millions au premier trimestre de 2020 à 30,7 millions au premier trimestre de 2021, malgré la disposition des activités d'emballage papier. Cette augmentation est principalement due à une augmentation de la demande dans la plupart de nos segments ainsi qu'aux gains d'efficacité du secteur. Celle-ci a été partiellement contrebalancée par l'effet temporaire défavorable de la hausse importante et rapide du prix de la résine. 

Dans le secteur de l'impression, le résultat opérationnel ajusté a diminué de 5,5 millions $, soit de 10,6 %, passant de 51,8 millions au premier trimestre de 2020 à 46,3 millions au premier trimestre de 2021. Cette diminution est due à une baisse de volume dans nos principaux segments d'impression causée par les effets de la pandémie de la COVID-19. Les initiatives de réduction de coûts prises par le secteur combinées à la Subvention salariale d'urgence du Canada ont partiellement contrebalancé cette baisse. 

Le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société a augmenté de 21,3 millions $, passant de 6,4 millions au premier trimestre de 2020 à 27,7 millions au premier trimestre de 2021. Cette augmentation est majoritairement due à la charge d'impôt engendrée par la vente des activités d'emballage papier au premier trimestre de 2020, la hausse du résultat opérationnel, ainsi qu’à la baisse des frais financiers nets à la suite de la réduction de l’endettement net et à un taux d'intérêt moyen pondéré moins élevé. Par action, le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société est passé de 0,07 $ à 0,32 $ respectivement. 

Le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société ajusté a augmenté de 1,0 million $, soit de 2,3 %, passant de 42,8 millions au premier trimestre de 2020 à 43,8 millions au premier trimestre de 2021. Cette augmentation s'explique surtout par la baisse des frais financiers nets à la suite de la réduction de l’endettement net et un taux d'intérêt moyen pondéré moins élevé, ainsi que la baisse des impôts sur le résultat ajusté. Cette hausse est partiellement contrebalancée par la baisse du résultat opérationnel ajusté. Par action, le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société ajusté est passé de 0,49 $ à 0,50 $ respectivement.

Perspectives

Dans le secteur de l'emballage, la grande majorité de nos activités soutient la chaîne d'approvisionnement des détaillants alimentaires et de produits de consommation courante qui continuent de générer une forte demande dans le contexte de la pandémie de la COVID-19. Malgré les incertitudes liées à la pandémie, nous prévoyons une croissance interne des revenus pour l'exercice 2021 à la suite de la signature de nouveaux contrats et de l'introduction de nouveaux produits sur le marché. La hausse importante et rapide du prix de la résine observée récemment devrait avoir un effet négatif sur la profitabilité du secteur. En excluant l'effet de la résine et de la disposition de nos activités d'emballage papier, nous prévoyons une légère hausse du résultat opérationnel par rapport à l'exercice précédent, en raison de nos initiatives d'efficacité opérationnelle et d'une croissance interne des revenus anticipée. Par ailleurs, l'appréciation du dollar canadien face au dollar américain au cours de la dernière année devrait avoir un effet négatif sur les prochains trimestres au chapitre des revenus et du résultat opérationnel. 

Pour le secteur de l'impression, les effets de la pandémie devraient continuer de toucher négativement plusieurs de nos clients, ce qui devrait avoir des incidences négatives sur nos revenus pendant la première moitié de l’exercice 2021. Les initiatives d'efficacité opérationnelle et la continuation, dans une moindre mesure, de la Subvention salariale d'urgence du Canada devraient permettre d'atténuer l'effet de la baisse de volume sur notre résultat opérationnel. Avec une reprise graduelle du volume d'impression, nous prévoyons une croissance interne des revenus pour la deuxième moitié de l’exercice 2021. En excluant les montants liés à la Subvention salariale d'urgence du Canada, nous prévoyons une croissance du résultat opérationnel durant l'exercice 2021 par rapport à l'exercice 2020.

Finalement, malgré les effets de la pandémie, nous prévoyons continuer à générer d'importants flux de trésorerie. Ceci devrait nous permettre de réduire notre endettement net, tout en nous laissant la flexibilité pour poursuivre notre stratégie d'investissement axée sur la croissance interne ainsi que sur des acquisitions stratégiques et ciblées.
 
Données financières non conformes aux IFRS

Dans le présent document, à moins d’indication contraire, l’information financière présentée a été préparée selon les Normes internationales d’information financière (« IFRS ») et le terme « dollar » ainsi que le symbole « $ » désignent des dollars canadiens. 

De plus, dans ce présent communiqué de presse, nous utilisons aussi certaines données financières non conformes aux IFRS, pour lesquelles une définition complète est présentée ci-après et pour lesquelles un rapprochement aux données financières conformes aux IFRS est présenté à la section « Rapprochement des données financières non conformes aux IFRS » et à la note 3, « Information sectorielle », des états financiers consolidés résumés intermédiaires non audités pour le premier trimestre clos le 24 janvier 2021.

Definitions

Rapprochement des données financières non conformes aux IFRS

Les données financières ont été préparées en conformité avec les IFRS. Cependant, les données financières utilisées, soit le résultat opérationnel avant amortissement ajusté, le résultat opérationnel ajusté, la marge du résultat opérationnel ajusté, les impôts sur le résultat ajusté, le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société ajusté, le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société ajusté par action, l’endettement net et le ratio d’endettement net, pour lesquelles un rapprochement est présenté au tableau ci-après, ne sont pas définies par les IFRS et pourraient être calculées différemment par d’autres entreprises. Nous sommes d'avis qu’un grand nombre de nos lecteurs analysent la performance financière des activités de la Société en fonction de ces données financières non conformes aux IFRS puisqu’elles peuvent faciliter la comparaison entre les périodes. Ces mesures doivent être considérées comme un complément aux mesures de performance financière conformes aux IFRS. Elles ne s’y substituent pas et n’y sont pas supérieures.

La Société est également d'avis que ces mesures sont des indicateurs utiles de la performance de ses opérations et de sa capacité à faire face à ses obligations financières. Par ailleurs, la direction utilise également certaines de ces données financières non conformes aux IFRS pour évaluer la performance de ses activités et de ses gestionnaires. 

Rapprochement des données financières

Rapprochement des données financières

Rapprochement des données financières

Dividende

Le conseil d'administration de la Société a déclaré un dividende trimestriel de 0,225 $ par action sur les actions à droit de vote subalterne catégorie A et sur les actions catégorie B. Ce dividende sera versé le 6 avril 2021 aux détenteurs d'actions inscrits au registre de la Société à la fermeture des bureaux le 22 mars 2021. 

Programme de rachat d’actions dans le cours normal de ses activités 

La Société a été autorisée à racheter sur le marché libre, pour annulation, ou sous réserve des autorisations des autorités en matière de valeurs mobilières en vertu d'ententes de gré à gré, entre le 1er octobre 2020 et le 30 septembre 2021, ou une date antérieure si l'offre est complétée ou résiliée par la Société, jusqu'à concurrence de 1 000 000 de ses actions à droit de vote subalterne catégorie A et jusqu'à concurrence de 191 320 actions catégorie B. Dans le cadre de ce programme de rachat, la Société n'a procédé à aucun rachat d'action à ce jour.

Informations additionnelles

Conférence téléphonique

À l'occasion de la diffusion de ses résultats du premier trimestre de 2021, la Société tiendra une conférence téléphonique pour la communauté financière le 25 février 2021 à 16 h 15. Les numéros de téléphone sont le 1 647 788-4922 ou 1 877 223-4471. Les journalistes pourront suivre la conférence en mode « écoute seulement » ou écouter la diffusion audio simultanée sur le site web de TC Transcontinental, qui sera ensuite archivée pendant 30 jours. Pour toute demande d'information ou d'entrevue, les médias sont priés de communiquer avec Nathalie St-Jean, conseillère principale aux communications d'entreprise de TC Transcontinental, au 514 954-3581. 

Profil

TC Transcontinental est un chef de file en emballage souple en Amérique du Nord et le plus important imprimeur au Canada. La Société se positionne également comme le plus important groupe canadien d’édition pédagogique de langue française. Depuis plus de 45 ans, TC Transcontinental a comme mission de créer des produits et services de qualité permettant aux entreprises d'attirer, de joindre et de fidéliser leur clientèle cible.  

Le respect, le travail d'équipe, la performance et l'innovation sont les valeurs fortes de la Société et de ses employés. L’engagement de TC Transcontinental auprès de ses parties prenantes est d’agir de manière responsable dans la poursuite de ses activités d'affaires.  

Transcontinental inc. (TSX : TCL.A TCL.B), connue sous la marque TC Transcontinental, compte près de 8000 employés, dont la majorité sont en poste au Canada, aux États-Unis et en Amérique latine. Ses revenus ont été d'environ 2,6 milliards de dollars canadiens pour l'exercice clos le 25 octobre 2020. Pour plus d’information, veuillez visiter le site web de TC Transcontinental au www.tc.tc. 

Énoncés prospectifs

Nos communications publiques comprennent souvent des énoncés prospectifs, verbaux ou écrits, formulés d'après les attentes de la direction et assujettis à un certain nombre de risques et d'incertitudes intrinsèques, connus ou non. Par leur nature, les énoncés prospectifs reposent sur plusieurs hypothèses tant générales que spécifiques. La Société conseille aux lecteurs de ne pas se fier indûment à ces énoncés, car les résultats ou événements réels pourraient différer de façon importante des attentes exprimées ou sous-entendues dans ces énoncés prospectifs. De tels énoncés prospectifs peuvent comprendre des observations concernant les objectifs de la Société, sa stratégie, ses résultats financiers prévisionnels et des perspectives quant à ses activités. La performance future de la Société pourrait aussi être touchée par un certain nombre de facteurs, dont plusieurs sont hors du contrôle ou de la volonté de la Société. Ces facteurs incluent, entre autres, la conjoncture économique dans le monde, les changements structurels dans les industries où la Société exerce ses activités, l’effet du développement et de l’adoption de produits numériques sur la demande des services liés aux détaillants et la demande des autres produits imprimés, la capacité de la Société de générer une croissance interne dans des industries hautement concurrentielles, la capacité de la Société à compléter des acquisitions dans le secteur de l'emballage et de les intégrer adéquatement, l'incapacité de maintenir ou d’améliorer l'efficacité opérationnelle et d'éviter les perturbations pouvant nuire à sa capacité de respecter les échéanciers, la cybersécurité et la protection des données, l’environnement politique et social ainsi que les changements au niveau réglementaire ou législatif, notamment en matière environnementale ou de distribution de porte en porte, les changements dans les habitudes de consommation notamment liées à des questions de développement durable et d’utilisation de certains produits ou services tels que la distribution de porte en porte, le changement des habitudes de consommation ou la perte d’un client majeur, la consolidation de sa clientèle, la sécurité et la qualité de ses produits d’emballage utilisés dans l’industrie de l'alimentation, la protection de ses droits de propriété intellectuelle, le taux de change, la disponibilité des capitaux à un coût raisonnable, les mauvaises créances de certains clients, le contrôle des importations et des exportations, les coûts des matières premières et du transport, le recrutement et la rétention du talent dans certains secteurs géographiques et d'activités, la fiscalité, les taux d'intérêt et l’incidence de la pandémie de la COVID-19 sur ses activités, ses installations et ses résultats financiers, les changements dans les habitudes de consommation des consommateurs et les changements sur les activités et la situation financière des clients de la Société découlant de la pandémie de la COVID-19 et l’efficacité des plans et des mesures mis en place en réponse à cet égard. Les principaux risques, incertitudes et facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les résultats réels sont décrits dans le Rapport de gestion pour l'exercice clos le 25 octobre 2020 ainsi que dans la plus récente Notice annuelle.

Sauf indication contraire de la part de la Société, les énoncés prospectifs ne tiennent pas compte de l’effet potentiel d’éléments non récurrents ou d’autres éléments exceptionnels, ni de cessions, ni de regroupements d’entreprises, ni de fusions ou d'acquisitions qui pourraient être annoncées ou conclues après la date du 25 février 2021. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué sont faits conformément aux dispositions prévues dans les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières en matière d'exonération. Les énoncés prospectifs présentés dans ce communiqué sont basés sur les attentes actuelles et sur les données disponibles au 25 février 2021. Des énoncés prospectifs peuvent être également intégrés à d’autres documents déposés auprès des organismes de réglementation en matière de valeurs mobilières au Canada ou à toute autre communication. La direction de la Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser ces énoncés, à moins que les autorités ne l’exigent.

– 30 –

Pour renseignements : 

Médias
Nathalie St-Jean
Conseillère principale aux communications d'entreprise
TC Transcontinental
Téléphone : 514 954-3581
nathalie.st-jean@tc.tc
www.tc.tc

Communauté financière
Yan Lapointe
Directeur, Relations avec les investisseurs
TC Transcontinental
Téléphone : 514 954-3574
yan.lapointe@tc.tc
www.tc.tc