Rémi Marcoux, C.M., O.Q., FCPA, FCA
Rémi Marcoux, C.M., O.Q., FCPA, FCA
Fondateur et administrateur,
Transcontinental inc.

Remi_Marcoux_008_web.jpg

Rémi Marcoux a fondé Transcontinental en 1976 et en a assuré la direction jusqu’en 2004, auquel moment il est devenu président directeur exécutif du conseil jusqu’au 16 février 2012, date où il a choisi de ralentir quelque peu ses activités professionnelles. Il demeure toutefois membre du conseil d’administration. « Mon rêve, confie Rémi Marcoux, était de fonder une entreprise calquée sur mes valeurs, telles que le respect des employés et des partenaires, un service aux clients dépassant les attentes, l’intégrité, l’innovation et la passion du travail bien fait. » 

Depuis l’acquisition, en 1976, d’un petit atelier à Ville Saint-Laurent comptant une trentaine d’employés, l’histoire de TC Transcontinental s’est bâtie au rythme du succès en mettant toujours le client au premier plan. Aujourd’hui, l’entreprise est présente au Canada et aux États-Unis et emploie près de 6500 personnes. La mission est demeurée la même, soit de permettre aux entreprises d’attirer, de joindre et de fidéliser leur clientèle cible. Visionnaire et entrepreneur passionné, Rémi Marcoux aura permis à la Société d’évoluer de façon soutenue, de se transformer, de diversifier ses activités et de cultiver ses valeurs fortes pour en assurer sa pérennité. TC Transcontinental est ainsi aujourd’hui le premier imprimeur au Canada, un important fournisseur d’emballages souples en Amérique du Nord et un leader dans ses activités canadiennes de médias spécialisés.

Au nombre des œuvres philanthropiques qui tiennent particulièrement à cœur Rémi Marcoux, mentionnons Centraide du Grand Montréal – dont il a coprésidé la campagne de financement annuelle de 2006 – et la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal. Rémi Marcoux est également le cofondateur de l’Institut des communications graphiques et de l’imprimabilité, situé à Montréal. Il a aussi pris part à divers conseils d’administration de sociétés et d’organismes pour ne nommer que ceux de Canadian Tire, Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal et Fondation Lucie et André Chagnon. À HEC Montréal, il a siégé au conseil d’administration de l’institution durant de nombreuses années, ainsi qu’à son Conseil consultatif international. Il agit aujourd’hui à titre de mentor auprès de jeunes entreprises.

C’est également en 1991 qu’il contribue à la mise en place de la Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux de HEC Montréal. Plus récemment, en 2013, le Parcours entrepreneurial Rémi-Marcoux a aussi été créé à HEC Montréal grâce à un don personnel de M. Marcoux et de TC Transcontinental. Ce programme vise à former des jeunes à l’entrepreneuriat pour soit créer une entreprise, en acquérir une ou participer à la relève familiale.

De nombreuses reconnaissances sont venues souligner les réalisations de Rémi Marcoux au fil du temps. 

Parmi celles-ci, en 1988, M. Marcoux reçoit le titre de Fellow de l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec (CPA). En 2003, il obtient un doctorat honoris causa de HEC Montréal en reconnaissance de sa grande réussite en affaires et de sa contribution au mieux-être de sa communauté. En 2005, il est sélectionné parmi les chefs d’entreprise les plus estimés par ses pairs au Canada, selon le Dixième sondage annuel des sociétés les plus respectées du Canada de KPMG. En 2006, l’Association des diplômés de l’Université de Montréal lui décerne l’Ordre du mérite pour sa contribution exceptionnelle au développement économique du Québec.

L'industrie américaine a aussi vu en Rémi Marcoux un entrepreneur d'exception en l'intronisant au Temple de la renommée de l’impression en Amérique du Nord en 2006, et, en 2007, en lui décernant le distingué prix Harry V. Quadracci VISION Award, remis à un pilier de l'imprimerie nord-américain pour ses qualités de leader, ses réalisations et l'excellence de sa vision.

En 2007, Rémi Marcoux est nommé Membre de l’Ordre du Canada, la plus haute récompense du régime canadien de distinctions honorifiques. En 2008, il est admis Officier de l’Ordre national du Québec par le premier ministre du Québec, et a également été reçu cette même année à l’Académie des Grands Montréalais. En 2012, le Conseil du Patronat du Québec lui remet le Prix de carrière pour souligner son apport exceptionnel à la société québécoise. En 2013, la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal lui accorde sa prestigieuse médaille d’honneur en remerciement de sa générosité, de son engagement et de son dévouement envers l’organisation. En 2014, le prix Hommage lui est décerné par l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec (CPA) pour souligner l’envergure de ses réalisations professionnelles et l’ampleur de son engagement communautaire. En 2018, la Caisse de dépôt et placement du Québec le fait membre du Cercle des grands entrepreneurs du Québec pour souligner ses réalisations, son engagement et ses idéaux qui ont contribué au rayonnement de l’entrepreneuriat et du développement économique du Québec.

 

< Retour